Logo colibri Belloc

Ventre gonflé

J’ai le ventre gonflé, que faire ?

Young woman having painful stomachache. Chronic gastritis. Abdomen bloating concept.

Vous avez le ventre gonflé ? Dû à une accumulation d’air et de gaz non évacués, le ventre gonflé est une condition inconfortable de la vie courante. 

Que faire pour le soulager et le prévenir ?

Comment soulager rapidement  le ventre gonflé ?

Pour soulager rapidement les inconforts liés au ventre gonflé, vous pouvez1 :

  • Consommer du charbon végétal pour adsorber les gaz intestinaux.
  • Prendre des pansements digestifs à base d’argile ou de dérivés de la silicone avec un effet anti-mousse pour réduire la formation des gaz. Attention, ils ne doivent pas être utilisés de façon prolongée sans avis médical : parlez-en à votre médecin.
  • Prendre des antispasmodiques pour lutter contre les douleurs abdominales. N’hésitez pas à en parler à votre médecin ou votre pharmacien pour demander conseil.

Vous pouvez également vous tourner vers la phytothérapie, c’est-à-dire l’emploi des plantes, pour soulager naturellement le ventre gonflé2 : L’anis, la menthe poivrée, le fenouil, l’ortie blanche, l’écorce de cannelle, la muscade, la camomille, l’achillée, le frêne, le droséra à feuilles rondes, la grindelia robusta, la ballote ou encore l’artichaut sont des plantes reconnues pour leur action contre les flatulences et pour une meilleure digestion..

Comment éviter de retrouver un ventre gonflé ?

Identifier la ou les cause(s) du ventre gonflé permet d’éviter au maximum d’en souffrir à nouveau. C’est une solution à long terme. Comme les causes des ballonnements sont multiples, il existe plusieurs solutions pour prévenir cet inconfort.

De manière générale, suivre les recommandations du Programme National Nutrition Santé (PNNS)3

Le programme préconise :

  • d’avoir une alimentation équilibrée ni trop grasse, trop sucrée ou trop salée
  • d’augmenter les fruits, légumes, légumes secs et l’activité physique (au moins 30 minutes par jour)
  • d’aller vers les féculents complets, le poisson, l’huile de colza, de noix et d’olive, les produits laitiers (lait, yaourts, fromage blanc et fromage)
  • de réduire l’alcool, les boissons et produits sucrés, les produits ultra-transformés, les produits salés et le sel, la charcuterie, la viande (porc, bœuf, veau, mouton, agneau, abats) et le temps passé assis

Modifier son comportement lors des repas

Au-delà de ce que vous mangez, il est important de faire attention également au contexte dans lequel vous prenez vos repas : évitez de faire autre chose en même temps (télévision, téléphone…), mangez assis et sans précipitation !


Manger moins vite vous évite d’avaler trop d’air : posez votre fourchette entre chaque bouchée, fractionnez les grosses bouchées en plus petites, équilibrez les textures pour mieux mâcher vos aliments et mastiquez plus longtemps.

En cas de pathologie digestive ou d’intolérance

En cas de syndrome de l’intestin irritable (SII) et en en discutant avec votre médecin, évitez les aliments riches en FODMAP (comme les oignons, les petits pois, les pommes, le blé) et suivez avec votre médecin le potentiel changement dans la production de gaz / le volume des ballonnements.

Si vous êtes intolérants (notamment au gluten et/ou au lactose), évitez les aliments contenant la molécule non digérée.4

En cas de transit ralenti5

Vous pourrez bientôt découvrir nos conseils sur le transit ralenti

En cas de microbiote déséquilibré

Lire notre conseil sur le microbiote intestinal

En cas d’anxiété chronique

Si vous souffrez d’anxiété, veillez à manger dans un environnement calme et sans distraction. Vous pouvez apprendre à pratiquer sur vous des massages abdominaux pour activer la circulation sanguine, favoriser la digestion et limiter la production de gaz. Parlez-en à votre médecin. 
Enfin, pensez à pratiquer des activités physiques et de relaxation (marche, méditation, lecture…).

Si la cause n’a pas été clairement identifiée, le plus efficace est de tester les solutions une à une. Ceci permet de traiter méthodiquement le problème afin d’arriver à une solution fiable et durable. Fini le ventre gonflé !

Consultez un médecin si vous souffrez de gènes chroniques ou si vous cherchez plus de conseils.

1 VIDAL, Comment soulager les ballonnements et les flatulences ? décembre 2019

2 DGCCRF, Liste des allégations de santé en attente portant sur des plantes / parties de plantes

3 Manger Bouger, Les recommandations sur l’alimentation, l’activité physique et la sédentarité

4 VIDAL, Les causes des intolérances alimentaires, mars 2021 

5 Ameli, Constipation de l’adulte : que faire et quand consulter ? juin 2022 

FOS FIBRES

Amicorum honest quidem dum rogemur

Illud tamen clausos vehementer angebat quod captis navigiis, quae frumenta quidem alimentorum copiis solitarum propinquantis aerumnas exitialis horrebant.

Amicorum honest quidem dum rogemur

Illud tamen clausos vehementer angebat quod captis navigiis, quae frumenta quidem alimentorum copiis solitarum propinquantis aerumnas exitialis horrebant.